dimanche 18 septembre 2011

Les Sept Royaumes - Tome 2 : La Reine exilée

Auteur : Cinda Williams Chima

Édition : Bragelonne (site)

Pages : 503

Prix : 16,90 €

Public : 15 ans et +

Commander le livre : sur Amazon

Résumé :

Reine ou magicien, nul n'échappe à son destin !
Rien ne sera plus jamais pareil pour Han. Il doit absolument apprendre à maîtriser ses pouvoirs extraordinaires. C'est au Gué-d'Oden que Corbeau, son mentor, l'initie aux côtés les plus obscurs de la magie...
Mais les magiciens de la famille Bayar sont toujours à ses trousses, avec la ferme intention de récupérer l'amulette du Roi Démon. Difficile de se concentrer dans ces conditions !
Raisa s'est elle aussi réfugiée au Gué après s'être échappée du palais en compagnie d'Amon et de ses soldats. Han pense avoir trouvé en elle une amie sincère, alors qu'elle ne lui a jamais révélé sa véritable identité. Saura-t-il faire les bons choix et éviter les pièges ?


L'AVIS DE LA TORTIONNAIRE :


Attention : risque de spoilers sur le tome précédent !

Comme pour le tome précédent, c'est encore assez long à démarrer. Et il faut encore une fois se montrer extrêmement patient pour assister enfin à la rencontre des deux personnages principaux : Han et Raisa.
Cela dit, je n'ai pas regretté d'avoir attendu ! Loin de là. Les affaires avancent enfin entre ces deux-là et je dois avouer que c'est ce que j'attendais avec le plus d'impatience, alors vous imaginez bien combien j'ai été ravie ! Han et Raisa s'intriguent et se déstabilisent l'un l'autre et sont si complémentaires et opposés à la fois que je ne peux qu'adorer ! Seulement, les secrets de Raisa et leurs positions respectives opposent encore une barrière entre eux.
Leurs points de vue sont toujours alternés, même si Amon a droit à quelques chapitres à lui. Et j'aime toujours autant avoir les deux côtés de la barrière, cela rend le récit plus riche et la relation Han/Raisa plus tangible et construite.

La seule chose qui me gêne encore dans cette saga (en plus de la longueur du début), ce sont les hésitations de Raisa concernant ses sentiments envers Amon et Han. D'autant qu'elle a encore d'autres prétendants à côté. Mais bon, c'est une princesse, cela paraît assez logique. J'attends donc vraiment de la suite que Raisa éclaircisse enfin la situation. Au moins, on ne pourra pas dire que les romances sont simples.
Du côté de Han, c'est plus clair, même si je le trouve encore assez volatile (du moins, au début). Mais on s'aperçoit assez vite que lui n'a pas d'hésitation concernant Raisa. Il sait ce qu'il veut.

Han est toujours aussi attachant et nuancé. Il apprend dans ce tome à maîtriser ses pouvoirs et à côtoyer la société sang-bleu. Et cela tout en essayant de garder ses valeurs. Des valeurs qui ont évolué maintenant qu'il n'est plus dans la rue à tenter de survivre coûte que coûte. Il subit une belle évolution, même s'il nourrit encore des projets de vengeance à l'encontre des Bayard. Les Bayard et Han, obligés de se côtoyer durant leurs études de magie, sont d'ailleurs contraints à une guerre froide et insidieuse. Oui, car quasi tout le récit se déroule au Gué-d'Oden, un terrain neutre. C'est un peu la Suisse des Sept Royaumes. Néanmoins, il ne va pas être facile pour lui de se faire sa place parmi tous ces enfants nés avec une cuillère en argent dans la bouche.
Raisa mûrit aussi énormément de son côté. Elle tient absolument à être prête à bien remplir son futur rôle. Elle est bien entendu toujours aussi fière, déterminée et intrépide, mais elle apprend à devenir moins égocentrique et plus responsable. Comme Han, elle va clairement en baver dans ce tome ! Elle ne vit plus dans un cocon et va devoir faire ses preuves.

Quant aux autres protagonistes, on retrouve d'anciennes têtes comme Danseur, Cat - toujours aussi dure, mais on sent que sous cette surface agressive, il y a quelqu'un de bien - ou Amon, qui continue à m'agacer par sa rigidité (et puis aussi et surtout parce qu'il marche sur les plates-bandes romantiques de Han). Mais la nouvelle tête la plus importante est sans conteste Corbeau. Un personnage très intriguant et qui est loin d'avoir dévoilé tous ses secrets. Son identité reste un vrai mystère.
Bref, tout ça pour dire que j'apprécie toujours autant les personnages nuancés et travaillés qu'a su créer l'auteur. Et je distribue une petite mention au duo Cat/Danseur qui m'a beaucoup plu. J'aurais d'ailleurs aimé en voir plus.

EN BREF :

Après une première partie où on se demande quand le récit va enfin décoller, la seconde nous fait enchaîner les pages. L'univers, que je trouve toujours aussi complet et bien géré, est très loin d'être naïf. La situation politique se dégrade dans les sept royaumes et l'étau se resserre autour des personnages, qui seront bientôt contraints de remplir le rôle que d'autres ont prévu pour eux. On sent clairement que la guerre n'est pas loin d'éclater. Et cela présage d'une suite encore plus intéressante.
Danger, romance, action et politique sont donc au programme de ce tome 2. De la très bonne fantasy young-adult !



JAUGE DE LA TORTIONNAIRE :


LA TORTIONNAIRE VOUS EN DIT PLUS...

  • Chronique du tome précédent :

5 commentaires :

Korto a dit…

Je cours lire ton avis sur le T1 ;)

Ptitetrolle a dit…

Hihi, j'ai le tome 1 dans ma PAL :)

Kelith a dit…

@Korto : Je vois que ça t'a convaincu finalement ;)

@Ptitetrolle : J'espère qu'il te plaira alors ! :)

Hawk a dit…

tu devrais essayer de lir et de commanter (tres bon commantaire d'ailleurs) la suite je viens de finir le tome 4 et c'est vraiment bien ^^. j'ai enchainé le tome 3 et 4 en meme pas 3 jours tellement ils etait addictif.

Kelith a dit…

Ça ne m'étonne même pas ! J'ai le tome 3 dans ma pile et il devrait y passer tôt ou tard, j'y compte bien ^^.

Enregistrer un commentaire

Un grand merci pour vos petits (ou grands) mots ! =)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...