vendredi 24 février 2017

Sidhe - Tome 1 : La Diseuse d'ombres

Auteur : Sandy Williams

Édition : Milady (site)

Pages : 475

Prix : 8,20 €

Public : Adulte

Commander le livre : sur Amazon

Résumé :

McKenzie Lewis est différente : elle voit non seulement les faes mais elle a aussi le pouvoir de retrouver leur trace lorsqu'ils se téléportent. Capacité inestimable pour le roi des faes piégé dans une guerre sans merci contre de sanguinaires usurpateurs de trône. Mais lorsque McKenzie est enlevée par ces derniers, elle se trouve confrontée à un dilemme : faire confiance à Kyol, le maître d'armes du roi qu'elle aime en secret depuis dix ans, ou à Aren, le meneur des rebelles, qui tente de lui révéler le véritable visage de la cour...


L'AVIS DE LA TORTIONNAIRE :


D'ordinaire, je ne suis pas du tout fan de bit-lit (ça surfe un peu trop sur la vague du porno pour moi), mais là, malgré la fille en sous-vêtements sur la couverture qui ne m'inspirait pas du tout confiance (et qui n'a rien à voir avec le contenu en fait), les chroniques sur ce roman m'ont encouragé à l'acheter. Sans compter que les faes changeaient agréablement des vampires et consorts.

Premier constat : l'héroïne est plus âgée que ce à quoi je m'attendais. Je pensais découvrir une héroïne de vingt ans, elle en a en réalité vingt-six. Mais finalement, ce qui m'apparaissaient comme une déception n'a pas changé grand chose, car dans les faits, elle pourrait avoir dix-neuf ans que ça n'aurait pas changé son comportement.

McKenzie n'est pas une guerrière, une héroïne badass qui fait manger leurs dents à tous les monstres alentours. C'est une étudiante normale, ou du moins qui tente de l'être vu qu'elle lit les ombres pour le roi des Faes. Elle est au final très humaine, et j'ai adoré sa détermination et sa débrouillardise.
Qui plus est, l'auteur la fait évoluer de façon crédible. Pendant dix ans on lui a inculqué des vérités sur le Royaume et les rebelles, alors elle ne va pas croire du jour au lendemain les belles paroles des rebelles qui l'ont kidnappé. Elle ne perd d'ailleurs pas le nord et saisit toutes les occasions de s'échapper. C'est vraiment sur la longueur et en rassemblant toutes les informations autour d'elle et en croisant ce qu'elle voit et ce qu'on lui a raconté qu'elle va commencer à se poser des questions. Cela va prendre du temps avant qu'elle n'entrevoit les mensonges qu'on lui a fait avaler. Pour moi, c'est une héroïne sensée et au comportement crédible et humain qu'on a là. De ce côté-là, le roman est une réussite !

Concernant les personnages masculins qui l'entourent, je n'ai pas été particulièrement marqué. Kyol est bien trop sérieux. Mais si son côté sombre et torturé m'a gonflé, son devenir m'intrigue. Il a pris en cette fin de premier tome des décisions difficiles qui vont très fortement l'impacter.
Quant à Aren, que j'attendais au tournant, bien que charmant et taquin à souhait, il s'attache bien trop vite à McKenzie. Autant McKenzie met énormément de temps et ne s'emballe pas (normal, vu la situation !), autant on a l'impression qu'Aren s'attache immédiatement à l'héroïne. Ce qui est bien dommage car du coup la crédibilité de son attachement en prend un sacré coup...

Cela dit, la romance n'est pas précipitée et il n'y a pas non plus de scènes débridées ici, ce qui permet de le lire presque comme du young adult. Après, de façon générale, je ne suis pas fan des triangles amoureux, et ce roman ne change pas la donne. Les voir se disputer McKenzie comme deux chiens se disputeraient un os me désole...

Du côté des personnages secondaires, ils sont très sympathiques et ont leur propre vie, leur passé, leurs secrets. Il est juste dommage que l'auteur n'hésite pas à couper des têtes dans son casting... Heureusement, il reste encore des personnages des plus intéressants.
Globalement, personnages principaux comme secondaires sont traités avec intelligence et aucun n'est irréprochable.

L'univers de cette saga n'est ni blanc ni noir. J'ai adoré le Royaume des Faes, la magie, l'organisation bien pensée de ce monde. C'est dépaysant. À tel point que j'ai trouvé qu'on passait bien trop de temps dans le monde des humains. J'aurais aimé me croire en pleine fantasy et rester tout le temps chez les Faes et malheureusement, on est bien plus souvent dans le monde actuel...

Alliée à ce riche univers, l'intrigue est passionnante. Pas de méchants ou de gentils. Des deux côtés, la guerre est ignoble. Il n'y a pas non plus de héros, juste des victimes de l'échiquier politique, des coups bas, des manipulations et des mensonges. Il est très appréciable de voir la guerre traitée de façon non manichéenne.

EN BREF :

L'héroïne au comportement crédible, les personnages secondaires bien traités et l'univers enchanteur, complexe et cruel m'ont beaucoup plu. Le triangle romantique ne remporte pas du tout mon adhésion en revanche, sans compter que les deux protagonistes masculins ne sont pas transcendants et que j'aurais aimé qu'on passe beaucoup moins de temps sur Terre...


JAUGE DE LA TORTIONNAIRE :


LA TORTIONNAIRE VOUS EN DIT PLUS...

  • Ce livre est le premier tome d'une trilogie.
  • Le tome 2 Double-vue et le tome 3 Éclats de chaos sont déjà disponibles en VF chez Milady.
  • L'auteur réécris actuellement plusieurs chapitres du point de vue d'Aren, elle les publie au fur et à mesure sur son site internet ici (uniquement disponible en VO et sur son site).
  • Une carte du Royaume des faes et un lexique du langage fae sont également disponibles sur son site ici.

lundi 20 février 2017

C'est lundi ! Que lisez-vous ? [112]


Rendez-vous hebdomadaire initié par Mallou et repris par Galleanne, on y parle de nos lectures passées, actuelles et de celles à venir.


CE QUE J'AI LU LA SEMAINE DERNIÈRE :

Partials de Dan Wells. Rien à dire, une lecture vraiment topissime qui a tout pour elle, de l'univers en passant pas l'intrigue et avec une héroïne que j'ai adoré !



CE QUE JE LIS EN CE MOMENT :

Univers super intéressant, qui pose beaucoup de questions morales, mais j'attends pour l'instant le nœud de l'intrigue.



MES PROCHAINES LECTURES :

Le même, que j'ai repoussé suite à l'arrivée de La Faucheuse (sans jeu de mots xD).



Bonne semaine et bonne lecture à tous !

jeudi 9 février 2017

Phobos 3

Auteur : Victor Dixen

Édition : R (site)

Pages : 620

Prix : 18,90 €

Public : 12 ans et +

Commander le livre : sur Amazon

Résumé :

Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge. Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps


L'AVIS DE LA TORTIONNAIRE :


Attention : risque de spoilers sur les tomes précédents !

Phobos est une saga intéressante mais qui présentent des faiblesses qui empiètent sur mon appréciation du récit. Cela dit, à la vue de ce dernier tome, j'ai tout de même été rassurée : c'est un gros pavé. Je pouvais donc m'attendre à une conclusion complète (surtout que j'ai été étonnée que le tome 3 soit un dernier tome à la base).

La première moitié du roman m'a paru un peu longue - malgré le fait que les révélations pleuvent et mettent la solidarité des prétendants en danger -, notamment à cause d'un Marcus toujours en pleine représentation théâtrale, d'un Alexei toujours aussi réac, et d'une Kris soumise. Globalement, la plupart des personnages présents sur Mars n'évoluent pas.
Alexei devient un vrai dictateur conservationniste et le comportement de tous les autres candidats face à lui m'a énormément déçue... Et j'en ai eu un peu marre (et ce n'est pas la première fois) que Léonor soit encore la seule à avoir la tête sur les épaules et à voir ce qui ne va pas. Il y a une évolution sur la toute fin, mais du coup, c'est trop soudain et irréaliste pour moi (ce qui est dommage car l'émotion qu'on est censé ressentir en pâti un peu). Le fait de ne pas suivre les candidats de l'intérieur empêche d'autant plus de suivre une éventuelle évolution de leur côté.

En revanche, j'ai apprécié Liz et le duo de Samson et Safia est, en plus de faire preuve d'originalité, très beau. J'ai par ailleurs totalement redécouvert Safia. De même que Kenji et Kelly se révèlent étonnamment complémentaires et adorables. Mais cela me fait d'autant plus regretter l'absence des points de vue des autres candidats (encore et toujours le même regret dans ce dernier tome...).

Le seconde partie du roman reprend l'histoire après une assez longue ellipse, ce qui est vraiment bénéfique au récit. Les évènements s'emballent, l'histoire avance, c'est plus dynamique et les pièces amorcent leurs derniers mouvements en vue du dénouement (où Marcus se montre toujours aussi tordu, histoire de changer...).
Même si le kamikaze infiltré de Serena reste par contre peu surprenant, surtout vu les indices distillés dans le tome précédent. De ce côté-là, pas de surprise.

Pour moi, le roman se termine encore trop tôt à mon goût. Je voulais en voir plus, avoir plus de réponses. Le sort de certains personnages est carrément laissé en suspend, on n'obtient pas de réponses sur leur futur, ce qui est frustrant au plus haut point.
Et si la page "Serena", qui est encore plus ignoble qu'on ne pouvait l'imaginer, est elle bel et bien tournée et trouve une véritable conclusion satisfaisante, les mystères de la planète Mars resteront des mystères. Or, depuis le début de cette saga, j'attendais que les pionniers découvrent le problème. Certes, l'intrigue principale était le show TV, mais j'aurais vraiment aimé qu'on aille au-delà. Je reste d'autant plus frustrée que, personnellement, les mystères de Mars était ce qui m'intéressait le plus dans l'intrigue.

EN BREF :

Je finis cette saga en regrettant toujours aussi amèrement l'absence de points de vue des autres candidats, ce qui, pour moi, est le principal défaut de Phobos. Je suis également déçue que les mystères de Mars et le sort de certains personnages restent sans réponses. Cela dit, l'intrigue principale est bouclée efficacement et quelques personnages m'ont positivement marqué (mais d'autres m'ont agacé au plus haut point).


JAUGE DE LA TORTIONNAIRE :


Merci à la collection R pour cette lecture !


LA TORTIONNAIRE VOUS EN DIT PLUS...

lundi 6 février 2017

C'est lundi ! Que lisez-vous ? [111]


Rendez-vous hebdomadaire initié par Mallou et repris par Galleanne, on y parle de nos lectures passées, actuelles et de celles à venir.


CE QUE J'AI LU LA SEMAINE DERNIÈRE :

J'ai abandonné coup sur coup Codex Alera et Dualed (encore une fois, les chroniques, les spoilers et feuilleter plus avant ne m'auront pas convaincu de continuer, surtout Dualed où je ne voyais pas d'intérêt à une dystopie où le système n'est pas remis en question, c'est plutôt les personnages qui m'ont fait abandonné Codex Alera en revanche...). 
Et n'ayant pas eu de vie tout le mois de janvier, j'ai juste pu finir un seul livre depuis (et encore je ne lui ai pas donné toute l'attention que j'aurais dû et je pense qu'il en a un peu pâti) : Angelfall - Tome 1 : Penryn et la fin du monde de Susan Ee. Je m'attendais à mieux même si la lecture a été plutôt sympa et que je lirais la suite sans aucun doute.



CE QUE JE LIS EN CE MOMENT :

Pour l'instant, je me régale avec Partials ! Les dialogues sont vifs, les personnages bien campés, du coup, même si on met du temps à rentrer dans le vif de l'action, ça ne m'a pas posé de problème. Les personnages et les relations entre eux sont bien posés.



MES PROCHAINES LECTURES :

J'espère ne pas être déçue avec Vertige !



Bonne semaine et bonne lecture à tous !

lundi 26 décembre 2016

C'est lundi ! Que lisez-vous ? [110]


Rendez-vous hebdomadaire initié par Mallou et repris par Galleanne, on y parle de nos lectures passées, actuelles et de celles à venir.


CE QUE J'AI LU LA SEMAINE DERNIÈRE :

Ces deux dernières semaines j'ai fini Sidhe - Tome 1 : La Diseuse d'ombres, un roman plutôt pas mal même si j'aurais préféré que l'intrigue se passe en majorité dans le Royaume des Faes.
J'ai poursuivi finalement avec Grisha - Tome 1 : Les Orphelins du Royaume, que je n'ai pas regretté d'avoir commencé même si la suite ne paraîtra sûrement pas (je lirai sans doute la suite en VO du coup).
Et j'ai ouvert Fille d'Avalon - Tome 1 : Derrière le voile, mais alors pas longtemps, l'univers m'ayant vraiment déçue (le mélange technologies/Faes franchement ça ne me parle pas...).



CE QUE JE LIS EN CE MOMENT :

Codex Aléra - Tome 1 : Les Furies de Calderon de Jim Butcher. J'en suis au début, et je ne trouve pas ça passionnant. J'apprécie les personnages féminins, mais rien à se mettre sous la dent côté masculin. Je vais persister encore un peu et si mon intérêt ne décolle pas plus, je laisserais sûrement tomber.



MES PROCHAINES LECTURES :

Dualed et le tome 1 de la saga Angelfall, et je commence un peu à flipper de ne presque plus avoir de PAL...



Bonne semaine et bonne lecture à tous !

mercredi 21 décembre 2016

Pure

Auteur : Julianna Baggott

Édition : J'ai lu (site)

Pages : 535

Prix : 14,90 €

Public : 15 ans et +

Commander le livre : sur Amazon

Résumé :

Depuis les Détonations qui ont ravagé le monde, Pressia vit avec son grand-père dans les décombres, la cendre et le danger. Demain, elle aura 16 ans, âge où la milice vous enlève pour entraîner les plus forts... ou achever les plus faibles. Pressia n'a plus le choix, elle doit se préparer à fuir.
Au loin brille le Dôme : un lieu sécurisé et aseptisé où une minorité, les Purs, s'est réfugiée avant la catastrophe. Partridge est l'un d'eux... mais pour combien de temps ?


L'AVIS DE LA TORTIONNAIRE :


Une fois n'est pas coutume, Pure est encore un roman de ma pile à lire plutôt datée. Les bons échos, la splendide couverture et mon goût prononcée pour les dystopies m'avait fait craquer sur ce livre.

Cela dit, je ne m'attendais pas du tout à l'univers que j'ai découvert en ouvrant ce premier tome. Pour être claire : ça ne vend pas du rêve. Bien au contraire ! Alors soit, ce n'est pas le but premier d'une dystopie mais là, celle-ci franchi une étape en plus dans l'horreur que sont les mondes dystopiques. Le récit est très sombre et cruel. Autant voire plus que ne l'est Hunger Games. C'est vous dire... Et malheureusement, ce côté sombre a un peu pesé dans ma balance appréciative. C'était un peu trop sombre pour moi (oui, j'aurais aimé qu'on me vende du rêve, ne serait-ce que dans les physiques des personnages).

Malgré cela, il faut reconnaître que l'univers est très intéressant, horrible certes, mais aussi complexe, intelligent, original. C'est presque la dystopie d'une dystopie puisque le monde d'avant la catastrophe était déjà fort liberticide avec un gouvernement aux dérives extrémistes et religieuses qui n'est pas sans rappeler notre actualité malheureusement.
Et le monde après la catastrophe est aussi affreux. Les humains ont fusionné lors des Détonations avec les objets et êtres vivants des alentours, je vous laisse imaginer le spectacle... En tout cas pour l'extérieur. Car des chanceux ont pu se réfugier dans le Dôme, mais là aussi, bien que représentant une protection, le système qui régit la population du Dôme est loin d'être un exemple. Là-bas, les squelettes dans le placards sont légion et l'obsession d'amélioration de la race humaine atteint un point de non-retour, détruisant le libre-arbitre.
D'un côté comme de l'autre, on ne peut envier personne.

L'intrigue se base sur la découverte des cachotteries du Dôme et toutes ses dérives, mais aussi, et c'est lié, aux évènements qui ont menés aux Détonations dans le passé. Et ça fonctionne bien ! Les personnages déterrent se qui se cachent sous la surface, leur passé, le rôle qu'ils ont à jouer. Et on suit leur périple dans un monde littéralement tordu où le danger est partout et guettent tout ceux qui essaient de sortir du rang. Tout peut arriver. Le rythme est très entraînant, les découvertes et l'action bien présents.
Mais le récit est aussi d'une noirceur sans pareil, l'auteur ne fait aucune concession : sacrifices, meurtres, manipulations physiques et morales, rien ne nous est épargné. J'aime que les auteurs ne nous prennent pas pour des imbéciles, mais cette noirceur m'a un peu pesé tout de même.

Je regrette aussi, malgré un style d'écriture plutôt riche, le ton de la narration, que j'ai trouvé assez froid (et la narration à la troisième personne, que j'apprécie d'habitude, n'aide pas). J'avais également du mal à repérer le personnage dont je suivais le point de vue à cause du ton impersonnel (surtout lorsque je m'arrêtais en plein chapitre puisque le point de vue suivi est toujours indiqué en début de chapitre). Ce qui est dommage car j'apprécie pouvoir suivre plusieurs point de vue, cela enrichi toujours le récit.

Si l'on suit plusieurs points de vue de personnages venant de différents endroits au début, au fil du récit ils finissent tous par se croiser, tôt ou tard.
Quelques romances sont d'ailleurs présentes, très discrètes et naturelles. Leur poids dans l'intrigue est plutôt léger, et c'est tant mieux. Par contre, j'ai eu un peu de mal avec les paires de personnages, les Purs restent entre eux et les survivants aussi. Une romance entre un Pur et un survivant aurait été très intéressante à suivre, dommage ! Cela dit, l'auteur n'est pas prévisible de ce côté-là au moins.

EN BREF :

Une dystopie aussi dure et cruelle que Hunger Games. Un ouvrage de qualité dont je regrette le ton un peu trop impersonnel et une noirceur trop présente à mon goût.


JAUGE DE LA TORTIONNAIRE :


LA TORTIONNAIRE VOUS EN DIT PLUS...

  • Ce livre est le premier tome d'une trilogie.
  • Le tome 2 Fusion et le tome 3 Cendres sont déjà disponibles en VF chez J'ai lu.

lundi 12 décembre 2016

C'est lundi ! Que lisez-vous ? [109]


Rendez-vous hebdomadaire initié par Mallou et repris par Galleanne, on y parle de nos lectures passées, actuelles et de celles à venir.


CE QUE J'AI LU LA SEMAINE DERNIÈRE :

Phobos 3 de Victor Dixen, la page "Serena" est bel et bien tournée, mais plein de questions sur Mars ne sont pas résolues, et c'est ça qui m'intéressait le plus, du coup je suis assez frustrée sachant que c'est le dernier tome...



CE QUE JE LIS EN CE MOMENT :

Je suis à quelques pages de la fin, et franchement, lecture appréciable (même si j'aurais aimé que ce soit plus fantasy). Pour une fois, c'est de la bit-lit mais malgré la fille en sous-vêtements sur la couverture (va falloir qu'on m'explique...), c'est largement lisible par des ados et jeunes adultes, et ça j'apprécie !



MES PROCHAINES LECTURES :

Je ne suis pas sûre de lire Grisha vu que la suite n'est pas publiée, j'hésite encore... Sinon je lirai Fille d'Avalon - Tome 1 : Derrière le voile de Jenna Black.


Bonne semaine et bonne lecture à tous !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...