samedi 4 mars 2017

Grisha - Tome 1 : Les Orphelins du Royaume

Auteur : Leigh Bardugo

Édition : Castelmore (site)

Pages : 314

Prix : 17,20 €

Public : 15 ans et +

Commander le livre : sur Amazon

Résumé :

Alina a été recrutée par l'Armée pour accompagner les Grisha, de puissants magiciens qui luttent contre le brouillard maléfique qui déchire le pays. Quand son ami d'enfance frôle la mort lors de ce raid, Alina doit affronter ses peurs et sa destinée... Le monde des Grisha est dangereux et les pièges nombreux. À qui Alina pourra-t-elle accorder sa confiance, alors que la seule personne sur laquelle elle pouvait compter n'est plus en mesure de l'aider ?


L'AVIS DE LA TORTIONNAIRE :


Dès qu'il s'agit de fantasy young adult, je me jette dessus sans hésiter, d'autant plus quand le personnage principal est féminin. Alors bien évidemment que je n'allais pas passer à côté de Grisha ! Surtout que les critiques du roman en VO étaient plutôt dithyrambiques.
Malheureusement, j'ai beaucoup tardé à lire ce roman, et sachant que la suite en VF n'était absolument pas en projet (et malgré que j'ai adoré Six of Crows du même auteur entre temps), j'ai bien failli me débarrasser de ce roman sans même le lire. Mais heureusement, je suis parvenue à me motiver.

Quand on a déjà lu Six of Crows, spin-off de cette saga, on a déjà eu un aperçu de la Ravka et des Grisha. Cela dit, c'était un aperçu, et le premier tome de cette trilogie nous plonge, lui, directement au cœur du royaume de la Ravka.
L'univers est comme je m'y attendais. On est dans un monde de fantasy inspiré par la Russie, un monde empêtré dans des conflits géo-politiques, tout cela empiré par la magie et les jalousies et la méfiance qu'elle inspire. L'inspiration russe change des éternels mondes euro-médiévaux (que j'adore pourtant !), et j'ai adoré ça. La hiérarchie sociale dans le royaume est claire, on se repère très vite, et voir Alina s'intégrer à ce monde est très intéressant. Elle a un œil neuf sur tout ça, tout comme le lecteur, ce qui facilite l'identification et l'attachement à l'héroïne.

Le nœud de l'intrigue arrive plutôt vite, du coup je n'ai pas eu l'impression (désagréable), que j'ai dans un peu trop de romans, de lire une introduction pendant des pages et des pages. Alina, l'héroïne, se retrouve très vite embarquée au cœur des évènements.
Malgré une intrigue relativement classique (ce qui ne veut pas dire que ce n'est pas appréciable quand c'est bien fait, ce qui est le cas ici), j'ai été rapidement emportée.

Alina est une invocatrice rare qui se découvre sur le tard. Mais c'est surtout une orpheline jetée dans les griffes de l'univers impitoyable et en apparence doré des Grisha, sans préparation. Petit à petit, elle va explorer ses capacités, non sans difficulté tant la magie est négative à ses yeux et tant elle ne se sent pas à sa place dans ce monde à l'opposé de ce qu'elle a toujours connu, elle, l'orpheline lambda effacée. Elle va donc mettre du temps et essuyer de nombreux coups durs avant d'accepter pleinement son rôle et ce qu'il implique.
Me connaissant, j'aurais facilement pu regretter que ce roman ne nous offre que le point de vue d'Alina, mais je me suis véritablement attachée à cette héroïne très humaine. C'est une adolescente avec un fort sens moral mais discrète et mal à l'aise avec son physique. Personnellement, ça me parle. On pourrait la penser naïve au premier abord, mais très franchement, à sa place, personne n'aurait mieux fait et surtout pas moi.

Les personnages secondaires ne sont pas nombreux à être importants, mais ils ont une vraie présence dans le récit. Ils ont des personnalités très reconnaissables et j'ai apprécié que l'auteur ne les juge pas inférieur à Alina à travers son point de vue parce qu'ils n'ont pas les mêmes centres d'intérêt (ce qui est trop souvent le cas en young adult...). Ils ont tous leur vie, des relations et des positions parfois difficile à assumer.

J'en viens maintenant à l'antagoniste qui est tout simplement fascinant. Il est d'un charisme à tomber par terre ! À tel point qu'on aimerait que ce ne soit pas un antagoniste justement... À la place d'Alina, je me serais complètement laissée avoir, alors je ne peux vraiment pas en vouloir à Alina de s'être laisser envoûter. C'est un personnage qu'on sent complexe, abîmé et qui semble viser un but plutôt justifié, mais en empruntant de bien noirs chemins. Un méchant totalement réussi !

En revanche, j'ai été moins emballée par l'ami d'enfance d'Alina, un peu trop prompte à juger les relations d'Alina alors que lui-même fricote à droite à gauche, ce que j'ai trouvé hypocrite et égoïste. Mais il saura se rattraper au cours de ce premier tome.

EN BREF :

Un univers enchanteur aux inspirations originales, un antagoniste terriblement charismatique, une héroïne attachante et des personnages secondaires indépendants : c'est du tout bon ! Dommage que la suite en VF ne soit pas au programme...


JAUGE DE LA TORTIONNAIRE :


LA TORTIONNAIRE VOUS EN DIT PLUS...

  • Ce livre est le premier tome d'une trilogie.
  • Le tome 2 Siege and Storm et le tome 3 Ruin and Rising sont déjà disponibles en VO.
  • Pas de parution française prévue pour la suite.
  • Un spin-off de cette trilogie est en court de publication : une duologie dont le tome 1 Six of Crows est disponible en VF chez Milan et dont le tome 2 A Crooked Kingdom est déjà disponible en VO et sa VF est prévue pour mai 2017 chez Milan (Pageturners)

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Un grand merci pour vos petits (ou grands) mots ! =)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...