mercredi 7 décembre 2011

Chaque soir à 11 heures

Auteur : Malika Ferdjoukh

Édition : Flammarion (site)

Pages : 402

Prix : 13 €

Public : 12 ans et +

Commander le livre : sur Amazon

Résumé :

Willa Ayre s'est classée dans la catégorie des filles que les garçons ne voient jamais, des insignifiantes, des petits chats caustiques mais frileux. Iago, lui, attire tous les regards. Il est le garçons dont rêvent toutes les filles du lycée.
Dès la rentrée, Iago pose les yeux sur Willa et la choisit. Mais à une fête, Willa rencontre le bizarre et ténébreux Edern. Dès lors, sa vie prend une tournure étrange. De la grande maison obscure cachée au fond de l'impasse, la jeune fille doit découvrir les secrets, sonder son cœur, et faire un choix...


L'AVIS DE LA TORTIONNAIRE :


Dès le départ, j'ai malheureusement eu un problème avec la narratrice. J'ai trouvé qu'elle faisait dans la surenchère : jeux de mots, métaphores filées, remarques cyniques toutes les deux phrases. Je n'ai pas dû le lire au bon moment parce que d'habitude j'aime bien ça. Mais là, j'ai eu l'impression que c'était trop et que ça en devient invraisemblable. Le style était tellement énergique que j'avais du mal à la suivre et que ça me fatiguait plus qu'autre chose. Trop de verve tue la verve comme on dit. Je ne l'ai certainement pas commencé dans de bonnes conditions.
J'ai aussi été gênée par le fait qu'elle fume, ça ne me l'a pas rendue très sympathique... Et puis je me suis dit : "Vive l'exemple !". J'espère que les plus jeunes qui liront le livre ne s'identifieront pas à Willa à ce point et qu'ils sauront faire la part des choses. Mais bon, par la suite, on n'en entend plus vraiment parler, donc c'est passé.
Mais surtout. Surtout ! Les expressions/mots anglais présents à TOUTES les pages m'ont incroyablement agacé ! Un peu, je ne dis pas, ça ne me choque pas. Mais là, il y en avait tellement que ça a fini par me dresser les cheveux sur la tête. C'était l'overdose totale ! Insupportable ! Je n'en pouvais plus...
Du reste, le début est assez long et les personnages me paraissaient peu intéressants. En particulier Fran, la fille complètement frivole et son frère Iago, qui se révèle moins sympathique qu'on ne le croit (en plus, je ne pouvais pas m'empêcher de penser au perroquet d'Aladdin au début, après ça m'est passé).

Heureusement, au bout d'une petite centaine de pages, tout ça se calme très nettement. L'intrigue apparaît tout doucement et le roman prend alors une tournure mystérieuse, inquiétante, angoissante qui m'a énormément plu. J'ai passé mon temps à me demander : qui ? quoi ? pourquoi ? Et c'est à partir de là que ça ne s'arrête pas. J'ai lu les cents dernières pages sans m'arrêter. C'est tout bonnement impossible tellement on veut découvrir le nœud de l'intrigue.
Des tas de secrets s'entrecroisent et Willa se retrouve mêlée à tout ça bien malgré elle. Pour quelles raisons ? On se dépêtre avec ce que l'auteur veut bien nous fournir. Le suspens est mené jusqu'au bout avec brio. Les toutes dernières pages contenant elles aussi leur lot de révélations. Voilà bien un roman bourré de mystère !

Et je tiens à préciser que Willa m'est devenue plus agréable par la suite. Ce n'est pas le genre nunuche, elle a un comportement logique et sait mettre un point final à une relation (entendez par là qu'au moins elle ne va pas hésiter longtemps entre deux garçons !). C'est une fille qui sait ce qu'elle veut et qui avance. Bref, tout ça pour dire que c'est seulement au début qu'elle m'a agacée, après tout allait très bien et j'ai même apprécié son humour et ses échanges avec Edern (surtout), mais aussi Marni.

L'histoire entre Edern et Willa démarre plutôt rapidement. Ils n'ont que quelques rencontres à leur actif après tout. Mais bizarrement, moi qui ai tendance à râler de ce côté-là, ici, ça ne m'a pas perturbé. Peut-être parce que j'ai beaucoup aimé Edern. Un jeune homme pas facilement abordable mais très gentil, attendrissant et drôle au fond (et même un peu geek sur les bords). Il suffit de le voir avec sa petite sœur pour s'en convaincre. Et puis, quand j'ai lu que petit garçon il pleurait aux enterrements de mites et de lézards, je me suis dit qu'il était pour moi celui-là ! Je n'ai vraiment rien à lui reprocher, j'ai beaucoup apprécié ce personnage imparfait mais réellement attendrissant.

Petit bémol pour la fin, un peu trop abrupte pour moi. Quelques pages en plus ne m'auraient pas fait de mal.

EN BREF :

Mais franchement, à part ça et la première partie du roman, c'était sympa ! La vie et le passé de tous les personnages sont mêlés d'une manière ou d'une autre et finissent par révéler des secrets bien enfouis. Je ne me suis doutée de rien. J'ai suivi le rythme, page après page, fascinée tour à tour par la romance et le côté angoissant de l'intrigue. Sans oublier les scènes drôles, attendrissantes et qui donnent le sourire. C'est bien joué de la part de l'auteur. Et les protagonistes secondaires, comme Marni (trop mignonne !), Seconde, ... ont tous leurs secrets et sont un véritable plus dans le sombre décor de l'impasse de Fausse-Malice. Un décor unique qui ajoute de la saveur au roman.


JAUGE DE LA TORTIONNAIRE :

4 commentaires :

Juliah a dit…

Et une fois de plus, un nouveau mec pour Kéké, et pas de nouvelle copine ^^ La quête de l'héroïne parfaite se poursuit donc!...

Kelith a dit…

Oula oui ! Je ne les compte plus ! Y en a trop ! ^^
Si, si, ça va, elle est sympa comme héroïne (elle sait ce qu'elle veut, ne se lamente pas sur son sort et elle est pas cul-cul la praline) mais au début, argh, j'ai eu du mal, c'était tellement trop que ça en devenait invraisemblable ^^.

Edit : Bon bah du coup tu m'as fait penser que j'avais oublié de parler de 2-3 petites choses et j'ai corrigé ça ^^ (ça m'apprendra à poster trop vite !).

Pierre de jade a dit…

Moi j'ai adorés le côté surexciter du roman dés les premières pages, moi aussi, j'ai flashé sur Edern :D

Kelith a dit…

Ah ben moi je n'avais pas vraiment apprécié, heureusement que ça se calme après ^^. Aaah Edern... on est obligé de tomber sous le charme hein ! :D

Enregistrer un commentaire

Un grand merci pour vos petits (ou grands) mots ! =)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...