vendredi 9 mars 2012

Vivants

Auteur : Isaac Marion

Édition : Bragelonne (site)

Pages : 318

Prix : 17 €

Public : Adulte

Commander le livre : sur Amazon

Résumé :

R est un zombie. Il n'a pas de nom, pas de souvenirs, pas de pouls. Mais il rêve.
Dans les ruines d'une ville dévastée, R rencontre Julie. Elle est vivante, palpitante. C'est un jaillissement de couleurs dans un camaïeu de gris. Et sans vraiment savoir pourquoi, R choisit de ne pas la tuer. C'est le début d'une étrange relation, à la fois tendre et dangereuse.
Ce n'était jamais arrivé. R bafoue les règles des Vivants et des Morts.
Il veut respirer de nouveau, il veut vivre, et Julie va l'aider. Mais leur monde ne se laissera pas tomber sans combattre.


L'AVIS DE LA TORTIONNAIRE :


Ce roman est une ode à la vie, à l'amour, et à ce qui fait vraiment de nous des humains. C'est un peu La Belle et la Bête chez les zombies. Une belle histoire, une histoire de lutte pour le changement, de vie, d'amour et surtout, d'espoir. Il ne tient finalement qu'à nous de regagner notre humanité. J'y ai trouvé beaucoup de pistes de réflexion, qui pousse à se remettre en question. Le tout allié à un style très poétique.

Il est vrai qu'il est assez difficile de s'éloigner des zombies basiques, des standards des films et livres horrifiques. Mais c'est le pari que l'auteur a choisi de faire. Sinon, jamais il n'aurait pu écrire tout un roman du point de vue d'un zombie, faut être réaliste. L'auteur a donc développé sa propre mythologie zombiesque.
Après, on adhère ou on adhère pas à cette nouveauté. Cela dépend de ce qu'on veut lire en ouvrant ce roman. En effet, car si les zombies sont toujours mangeurs d'humains ici, ils sont capables de penser un minimum et ont une certaine organisation - basique certes, mais une organisation quand même - et même une hiérarchisation. Les sentiments n'ont certes pratiquement pas de place chez eux, mais on peut s'apercevoir qu'il y en a quand même. Ils en paraissent du coup beaucoup plus proches de nous qu'on ne le croit. Les zombies sont-ils vraiment si différents de nous ? C'est LA question. Car sur plusieurs plans, on peut comparer notre propre société à celle des zombies créée par l'auteur.

Au niveau des personnages, je dois dire que j'ai mis du temps à apprécier Julie. En cause : son comportement parfois surréaliste, surtout au début de sa rencontre avec R. Sans compter que si son côté rebelle et frondeur peut être appréciable, il y a des moments où c'est too much pour moi.
En revanche, R, le narrateur, est adorable (oui, enfin, c'est un zombie, il a quand même mangé sa part de cerveaux hein...). Il ne se sent pas à sa place, il est un peu rêveur, essaie de se souvenir de son passé et vit au travers de ce qu'il voit dans les cerveaux humains qu'il mange. Dont l'histoire de Julie et Perry, qui sera le vrai déclencheur. Au début, sa relation avec Julie peut paraître étrange voire rapide - surtout que Julie ne reste pas méfiante très longtemps avec lui... - mais petit à petit, le charme a opéré.
Il y a également quelques personnages secondaires, comme Nora et M. On ne les voit pas beaucoup, mais leurs caractères vivants et affirmés les rend tous deux très attachants.

Il est sûr que si c'est un livre sombre et de l'horreur qu'on cherche (cela dit, il y a quand même des scènes qui ne sont pas tendres, zombies obligent), il vaut mieux ne pas tenter. Mais si au contraire vous voulez lire une histoire positive, où l'amour permet la rédemption, où on assiste à un rassemblement émouvant envers et contre tout ceux qui s'y opposent violemment, et qui nous fait croire en l'avenir, alors jetez-vous dessus.

Mais je tiens à préciser que l'ennui n'a pas pointé le bout de son nez au cours de ma lecture. Le roman contient aussi sa part d'action, d'affrontements, de frayeurs et de découvertes.
J'ai aimé aussi qu'on soit mis au courant de ce qu'est devenu le monde au-dehors. On n'est pas non plus centré uniquement sur R et Julie. On découvre donc comment les gens se sont organisés pour survivre. Ce n'est clairement pas une vie rêvée.
Certains aspects de l'intrigue restent un peu flous et ne sont pas vraiment expliqués. Particulièrement sur ce qui se passe parfois dans la tête de R. C'est presque mystique voire un peu fou. Difficile d'y trouver une explication rationnelle. Mais au final, je pense que garder le mystère là-dessus n'est pas si mal. C'est une touche en plus.

EN BREF :

J'ai trouvé ce roman beau, original (faut oser contredire les puristes des zombies !), avec des moments assez dingues aussi (c'est parfois assez spécial ce qui se déroule dans la tête de R) et horrifiques. Une histoire de zombies pas comme les autres, où deux personnes vont provoquer le changement et ramener l'espoir chez les Morts et les Vivants.


JAUGE DE LA TORTIONNAIRE :


LA TORTIONNAIRE VOUS EN DIT PLUS...

  • Warm Bodies, l'adaptation cinématographique de ce roman sortira le 10/08/2012 sur grand écran (images et casting du film sur la fiche Allociné).

7 commentaires :

herisson08 a dit…

Je n'arrête pas d'en entendre parler, mais vraiment cette couverture me déplaît!
Je t'ai enfin ajouter dans mon article sur les pages facebook, désolée du retard :)

Kelith a dit…

Perso, je l'aime bien cette couverture ^^.
Aucun soucis, j'imagine bien que ce n'est pas ta préoccupation première ^^. Merci beaucoup d'avoir recensé toutes ces pages ! =)

BlackWolf a dit…

A force de lire des avis positifs sur ce livre je pense que je vais craquer et le faire entrer dans ma PAL.

Kelith a dit…

Si il finit par faire son entrée dans ta PAL, j'espère que tu ne sera pas déçu :).

candicesbook a dit…

Bonjour
J'ai eu l'idée de mettre en place un nouveau rendez-vous sur mon blog : "La tentation du week-end".

Le concept : Toute la semaine, jusqu'au samedi 18 heures, les bloggeurs souhaitant participer devront m'envoyer par mail le lien vers une de leurs chroniques (attention, cette chronique devra obligatoirement avoir été écrite dans la semaine !) Cette chronique devra obligatoirement contenir : les informations principales du livre, le résumé (de votre création), votre avis, l’image de couverture, et au choix, un élément convaincant : soit un passage du livre qui vous a particulièrement plu, soit une création de votre choix (photo, vidéo… tout est permis !) qui retranscrira par exemple l’atmosphère du livre, ou le thème principal… Le choix est vaste ! Le but : me tenter. En effet, je choisirai la chronique qui m'aura le plus convaincue, et je la publierai sur mon blog le samedi soir ou le dimanche matin.

Cet évènement a débuté dimanche, vous avez donc jusqu’à samedi inclus pour m’envoyer votre participation

N’hésite pas à te rendre sur mon blog pour en savoir plus et/ou y participer !

Merci d'avance

flof13 a dit…

du coup, je visite plus avant ton blog... et tu viens de me donner encore une envie de plus !! allez zou !! Je vais t'ajouter à ma liste de blogs favoris sur le mien... tes chroniques valent le coup !!

Kelith a dit…

@flof13 : Je suis ravie de t'avoir donné envie de le lire ! Pourvu qu'il te plaise ;).
Oh la la ! Quel compliment ! (je ne vais pas m'en remettre ! XD). Merci beaucoup !! Ça me fait vraiment énormément plaisir ! :D (ce qu'il y a de bien, c'est que je découvre aussi ton blog par ce biais ^^).

Enregistrer un commentaire

Un grand merci pour vos petits (ou grands) mots ! =)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...