jeudi 11 juin 2015

La Sélection - Tome 4 : L'Héritière


Auteur : Kiera Cass

Édition : R (site)

Pages : 410

Prix : 17,90 €

Public : 12 ans et +

Commander le livre : sur Amazon

Résumé :

À dix-huit ans, la Princesse Eadlyn se sent prête à devenir reine. Elle l'est beaucoup moins à trouver un mari, au point que cette idée ne l'a même jamais effleurée. Quand elle consent finalement à ce que ses parents lui organisent une Sélection, Eadlyn voit son quotidien bouleversé par l'arrivée de ses 35 prétendants et la folie médiatique qui l'accompagne. Mais entre les raisons du cœur et la raison d'État, la Princesse va devoir faire des choix, et, au fil des semaines, se prendre à ce jeu dont dépend l'avenir d'Illeá...


L'AVIS DE LA TORTIONNAIRE :


Attention : risque de spoilers sur les tomes précédents !

Curieuse de savoir comment l'auteur allait gérer la situation inverse (une fille pour 35 prétendants), et sachant qu'un des aspects qui me dérangeait le plus dans les trois précédents étant le côté "harem de filles", je me suis lancée dans cette lecture (après avoir quand même hésité, vu que les trois premiers tomes ne m'avaient pas transcendé).

Et c'est, de loin, le meilleur tome de la série. J'ai immédiatement accroché, alors même que j'avais hésité à me lancer dans cette suite. En cause principale : une héroïne bien plus intéressante. Elle est moins idéalisée et donc fatalement plus sujette à une évolution comportementale. C'est une héroïne dure, responsable, indépendante, égocentrique. Elle a été élevée en tant que future reine, future dirigeante d'un pays, mais elle ne se rend pas compte de ce que vit la population. Elle a énormément de mal à se mettre à la place des autres. On peut la trouver par moment capricieuse, mais je comprend la colère d'Eadlyn envers ses parents qui en plus de lui imposer un devoir de future reine lui impose cette Sélection. Bref, je lui trouve bien plus de relief qu'America,.

Les personnages secondaires sont aussi intéressants qu'Eadlyn. Les idées toutes faîtes de l'héroïne volent en éclats au fur et à mesure de l'avancée de l'intrigue.
J'ai apprécié Kile dès son apparition, et avait croisé les doigts très fort pour qu'il soit un personnage important du roman. Malheureusement, j'ai été déçue que son côté rat de bibliothèque s'efface au cours du roman, le rendant moins attachant à mes yeux.
Du coup j'ai préféré Erik, qui se dévoile petit à petit. Même si ce n'est pas un prétendant, il est juste adorable. Mais beaucoup d'autres prétendants sortent du lot. Ils ont chacun leur petit plus. Et c'est mon plus gros problème : plus elle avance dans le récit, plus l'auteur approfondi les prétendants et les rend de plus en plus intéressant (un problème bien agréable en somme). Du coup, je suis bien incapable de choisir un favori. C'est bien joué de la part de l'auteur ! Elle parvient en effet à garder son suspens, on ne peut vraiment pas deviner comment cela va finir.

L'univers est moins manichéen sous le règne de Maxon et America qu'il ne l'était dans les tomes précédents. Les discriminations sont plus insidieuses, plus subtiles, plus proches de notre monde actuel finalement. Malgré la disparition des castes, soi-disant censée donner un monde plus égalitaire où tout un chacun peut choisir son avenir professionnel en toute liberté, les discriminations subsistent sous des formes plus sournoises, difficiles à contrôler. Le peuple continue d'être définie par la caste à laquelle ils appartenaient où à laquelle appartenaient leurs parents. Autant dire que les problèmes du royaume sont loin d'être réglés. Ces nouvelles problématique m'ont semblé plus réaliste, matures et intéressantes.

J'ai aussi apprécié que l'auteur amène sur le devant de la scène la problématique du sexisme (volontairement ou pas, je ne saurais dire). Eadlyn est indépendante, c'est elle qui aura le pouvoir en tant que reine, et elle a tout sauf envie de dépendre d'un homme. Par ailleurs, ce sera cette fois-ci à l'homme qu'elle épousera de se tenir dans son ombre, contrairement à tous les précédents souverains.
L'auteur met en avant qu'en tant que fille, Eadlyn peut se sentir en danger entourée d'hommes. Quand on fait le parallèle avec Maxon et ses prétendantes, la différence est flagrante : Maxon ne s'est jamais senti en danger entourée de filles. Le traitement des médias réservé à Eadlyn est aussi différent : elle est vue comme une débauchée pour avoir embrasser un garçon tôt dans la compétition. Je n'ai pas souvenir que Maxon ait eu à subir le même traitement. Bref, c'est encore un peu timide (comme si l'auteur avait peur du mot "féminisme"), mais j'ai apprécié que ces problématiques soient mises en avant.
En revanche, j'ai beaucoup moins apprécié que l'auteur transmettent des idées préconçues du type "les garçons ont tel caractère".

Un aspect de l'intrigue m'a pas mal dérangé également : la décision de Maxon de divertir le peuple avec cette Sélection pour les détourner des vrais problèmes qu'ils rencontrent. Et surtout, le fait que l'auteur fasse passer le peuple pour des capricieux qui veulent toujours plus (genre : "Mais c'est pas vrai, on a supprimé les caste et ils ne sont encore pas contents, c'est dingue !"). Alors que le peuple a toutes les raisons d'être en colère.

De plus, je dois reconnaître avoir perdu quelque peu d'intérêt dans le dernier quart du roman. J'ai trouvé en effet que l'intrigue commençait à tourner en rond malheureusement. Cependant, l'intrigue ne change pas vraiment par rapport au trois premiers tomes, si vous avez aimez et que vous en redemandez, ça vous plaira.

EN BREF :

L'héroïne est plus intéressante, les problématiques abordées sont plus matures et plus réalistes. Les personnages secondaires sont tous intéressants et le suspens est bien géré (ça manque cependant un peu de personnages féminins de l'âge d'Eadlyn à mon goût). Reste que je ne trouve pas l'auteur encore assez engagée, elle est encore un peu trop timide avec les sujets qu'elle aborde. Mais voyons comment elle gèrera la suite.


JAUGE DE LA TORTIONNAIRE :


Merci à l'équipe de la collection R pour cette lecture !


LA TORTIONNAIRE VOUS EN DIT PLUS...

3 commentaires :

Milo Dubois a dit…

J'aime beaucoup les couvertures de cette saga *_*

Anonyme a dit…

J'adoooooore cette série!! Cependant je n'ai pas lu le dernier tome .... *_* <3<3

Kelith a dit…

@Milo Dubois : J'aime beaucoup aussi ^^.

@Anonyme : Je te souhaite de lire le dernier alors :)

Enregistrer un commentaire

Un grand merci pour vos petits (ou grands) mots ! =)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...