mardi 23 septembre 2014

A kiss in the dark

Auteur : Cat Clarke

Édition : R (site)

Pages : 393

Prix : 17,90 €

Public : 15 ans et +

Commander le livre : sur Amazon

Résumé :

Lorsque Alex et Kate se rencontrent, l'attirance est immédiate.
Il a de l'humour, il est beau et un brin timide : tout ce que Kate recherche chez un petit ami.
Elle est jolie, craquante, avec un irrésistible soupçon de naïveté : Alex ne peut résister à son charme.
L'un des deux cache pourtant un lourd secret qui va non seulement peser sur leur amour naissant, mais aussi menacer leurs vies...


L'AVIS DE LA TORTIONNAIRE :


Malgré que j'avais déjà deviné le nœud de l'affaire rien qu'en lisant le résumé et le titre, il m'aura suffit de la mention "Cat Clarke" pour avoir envie de le lire. Oui, car même si cet auteur a le don de me frustrer au plus haut point avec ses fins, je dois reconnaître la force de ses histoires.

Mais globalement, ce roman contient moins d'émotions fortes, j'ai trouvé l'histoire plus personnelle, plus intime, et le sujet moins "grave" que celui de ses autre romans. Mais c'est mon ressenti personnel bien sûr.

Tout d'abord, le sujet m'a mise vraiment mal à l'aise. Toutes proportions gardées (évidemment, je vais parler nourriture), cela m'a fait penser à toutes ces fois où pour me faire manger un aliment que je refuse d'ingérer (par moralité ou dégoût, bref, c'est MON choix), on m'a menti, et dit en souriant à la fin que j'avais finalement mangé ce que je ne voulais pas. Et j'ai horreur de ça !
Donc, ceci explique cela, je n'ai pas du tout apprécié les agissements d'Alex. Pour moi, Alex fait preuve de malhonnêteté, et ne respecte pas Kate. C'est clair et net. Surtout qu'Alex sait ce qu'il fait dès le départ...

Du coup, j'ai trouvé Alex et Kate beaucoup moins attachants. Ce sont deux personnages qui s'embarquent dans des mensonges plus gros qu'eux. Ils pourraient arrêter le cercle infernal à n'importe quel moment, mais ils préfèrent se voiler la face et s'enfoncent. Ce qui fait que j'ai eu vraiment du mal à les prendre en pitié. Je ne me suis pas du tout attachée à eux au final et n'ont pas vraiment provoqués d'émotions en moi, contrairement aux personnages des autre romans de Cat Clarke.
Je n'ai pas non plus trouvé leur relation attendrissante puisqu'il y avait la présence de trop nombreux stéréotypes sur la différence fille/garçon. Peut-être ai-je mal interprété les propos de l'auteur, peut-être voulait-elle dénoncer cela, mais ça n'a pas marché (la preuve, si je me pose ces questions...). Le garçon taciturne, la fille bavarde, à la chambre rose, qui rêve, est étourdi, mignonne... Et c'est ce côté fi-fille qui attire Alex. Ce genre de trucs a le don de m'agacer au plus haut point.

Les personnages secondaires sont moins importants également, le roman reste très centré sur Alex et Kate. Seul le frère d'Alex prend un peu de place. C'est d'ailleurs la relation entre Alex et son frère qui m'a le plus plu dans ce roman. C'est vraiment très beau, et c'est sans chi-chi qu'on comprend qu'ils s'aiment énormément.

EN BREF :

Je n'ai au final pas retrouvé la force que l'on retrouve habituellement dans les romans de Cat Clarke dans A kiss in the dark malheureusement. Si vous ne devez lire qu'un seul Cat Clarke, je ne vous conseillerais pas celui-ci...


JAUGE DE LA TORTIONNAIRE :


Merci à la collection R pour cette lecture !

2 commentaires :

Milo Dubois a dit…

Je n'ai lu que Entangled (Confusion) de cette auteure pour le moment et j'avais été vraiment déçu...
Je compte tout de même lire Torn (Cruelle) !

Kelith a dit…

Ah bon, moi c'est mon favori ^^, les autres j'ai eu du mal avec leurs fins en fait :p

Enregistrer un commentaire

Un grand merci pour vos petits (ou grands) mots ! =)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...