jeudi 13 février 2014

Kaleb - Tome 3 : Fusion

Auteur : Myra Eljundir

Édition : R (site)

Pages : 442

Prix : 18,50 €

Public : 15 ans et +

Commander le livre : sur Amazon

Résumé :

Puissant et dévorant, le don d'empathie de Kaleb n'a cessé d'évoluer, le conduisant par-delà le Bien et le Mal... Avant d'incarner l’Élu redouté de tous et de livrer son ultime bataille à ses ennemis pour sauver celle qu'il aime, le jeune homme doit accomplir une dernière mission : partir à la rencontre de ses ancêtres en se plongeant dans Le Livre du Volcan...
Organique, prophétique et vivant, l'ouvrage porte en lui l'empreinte des premiers enfants du volcan Eyjafjöll. Son encre a coulé avec leur sang, et ses pages palpitent de leur fureur et de leurs passions. Car ce livre millénaire se nourrit des personnages qu'il rencontre, qu'il nous raconte...


L'AVIS DE LA TORTIONNAIRE :


Attention : risque de spoilers sur les tomes précédents !

Ce tome 3 était attendu au tournant. En effet, le tome 2 ayant été bourré de surprises, j'attendais avec impatience de savoir comment l'histoire allait tourner, et surtout, comme elle allait se finir.

D'abord, il faut savoir que Kaleb est beaucoup moins présent dans ce tome 3. Et bizarrement, alors que j'apprécie le jeune homme (encore que, tout dépend des moments...), il ne m'a pas vraiment manqué. Il reste au centre de l'histoire bien évidemment, mais la majorité du roman contient en réalité des passages du Livre du Volcan. Un livre - que dis-je ? LE livre - qui nous conte l'histoire des ancêtres de Kaleb, des personnages qui ont tous participé à le mener vers ce qu'il doit accomplir.
Ce sont donc des histoires tragiques, composées de sentiments très forts, de romances interdites et tragiques, d'horreurs, de sacrifices et d'intolérance. L'histoire des Enfants du Volcan est terrible et tous les personnages nous touchent d'une manière ou d'une autre. On ne peut pas rester insensible à cette histoire partie de presque rien, d'une jalousie, d'une vengeance ridicule qui mène à l'intolérance et aux sévices qui l'accompagnent et détermine le destin de plusieurs générations. Et c'est pour tout cela que je ne suis pas mécontente de ne pas avoir beaucoup vu Kaleb : le Livre du Volcan est passionnant !

De plus, en nous dévoilant le contenu du Livre du Volcan, l'auteur nous dévoile complètement l'Histoire (oui, avec un grand H) des Enfants du Volcan. Elle conclut donc sa trilogie sans nous laisser des questions sans réponses, sans nous laisser sur une mythologie incomplète. Et rien que pour ça : Merci !

Enfin, et surtout, ce que je trouve excellent dans cette trilogie, c'est qu'elle a été pensée de bout en bout. Du nom de l'auteur, à l'image de couverture en passant par le titre, la police et le texte lui-même. Rien n'est anodin. Absolument rien ! Le fond et la forme sont entièrement liés. Tout a une signification. Je suis bluffée.
Je suis certes restée un peu sceptique à propos de l'inclusion de l'auteur dans son roman, mais d'un autre côté, j'ai adoré qu'on nous inclue, nous lecteurs, dans l'histoire, que l'auteur fasse en sorte que la ligne qui sépare la réalité de la fiction s'affine (la saga Les Bannis et les Proscrits de James Clemens utilise un procédé du même genre). Et cette barrière devient d'autant plus fine que l'auteur parvient à donner corps à la mythologie scandinave en la mélangeant à son histoire, et ce d'une main de maître. J'ai adoré ça ! D'autant que l'auteur joue le jeu jusqu'au bout !

Sur la toute fin de cet ultime tome, j'ai encore du mal à me forger une opinion. Le dénouement est bizarre, mais très original. J'aurais peut-être voulu qu'on aille un peu plus loin dans le futur (mais ça n'aurait pas de fin puisque j'en voudrais encore et encore et encore...). Néanmoins, cela ne se termine pas comme je le craignais, donc je ressors quand même assez satisfaite de cette conclusion.

Si certaines décisions et actes de Kaleb m'ont horrifié, je suis là aussi globalement contente de ce que devient mentalement le personnage. Même si j'aurais adoré voir un peu plus d'interactions entre Morrigan et Kaleb dans ce tome-ci, que leur lien soit un peu plus présent...

J'ai eu quelques déceptions concernant certains personnages secondaires, notamment ces Enfants du Volcan que l'on rencontre dans le tome 2. Je pensais les voir plus sur le devant de la scène ici, mais ce n'est pas le cas. Ils sont "objectifiés" par la prophétie, par Kaleb, et je n'ai pas vraiment apprécié cet aspect de l'histoire. De même que les personnages féminins me semblaient souvent réduits uniquement au rôle de mère prête à se sacrifier.
J'aurais également voulu plus de détails parfois, notamment concernant quelques personnages qui ont un sacré potentiel mais qu'on voit très peu au final (Arÿm, par exemple, un des rares personnages féminins qui sortaient un peu du carcan de la "féminité", même si ce n'est pas pour longtemps...). 
Et j'en ai un petit peu marre des personnages masculins (ouais, parce que des personnages féminins dans ce rôle-là, je crois n'en avoir jamais vu...) tombeurs de ces dames et qui couchent avec 150 000 nanas différentes pour le fun, sans remords. Pour moi, c'est loin de les rendre "sexy", ça les rend plutôt répulsifs (je dis ça car j'ai l'impression que ce trait de caractère chez les personnages masculins dans les romans est censé limite les glorifier et les rendre encore plus attrayants).

EN BREF :

Ce tome 3 vient conclure une excellente trilogie, originale et addictive, mais à réserver malgré tout aux lecteurs avertis. Tout n'est pas parfait bien évidemment, car j'en aurais voulu encore plus de détails sur certaines parties de ce dernier tome, mais cela reste une très bonne saga, qui sort des sentiers battus de la littérature pour jeunes adultes.


JAUGE DE LA TORTIONNAIRE :


Merci à la collection R pour cette lecture !


LA TORTIONNAIRE VOUS EN DIT PLUS...

2 commentaires :

totorosreviews.com a dit…

j'ai beaucoup aimé aussi, même si ça manquait de Kaleb, le livre du volcan était passionnant :)

Kelith a dit…

Franchement, la mythologie développée était vraiment passionnante, tout à fait d'accord ! :)

Enregistrer un commentaire

Un grand merci pour vos petits (ou grands) mots ! =)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...