mercredi 29 octobre 2014

Endgame - Tome 1 : L'Appel

Auteur : James Frey & Nils Johnson-Shelton

Édition : Gallimard (site)

Pages : 477

Prix : 19,90 €

Public : 15 ans et +

Commander le livre : sur Amazon

Résumé :

Douze civilisations ont été choisies il y a des millénaires. Elles représenteront l'humanité et se battront pour son destin quand Endgame arrivera. Aujourd'hui, douze météorites ont frappé la Terre, portant un message à douze Joueurs : Endgame a commencé. Sarah, la Cahokienne, Jago l'Olmèque, Chiyoko la Mu, Kala la Sumérienne, Baitsakhan le Donghu, Maccabee le Nabatéen, et les autres s'entraînent depuis leur naissance pour ce moment, dans les traditions et légendes de leurs ancêtres. L'enjeu : sauver leur lignée et le sort de la Terre. Crash aérien, vol de voiture, shuriken, hacking, smartphone, langues oubliées, bombes, philosophie de tous les continents : chacun va suivre son propre chemin selon sa personnalité, se fiant à ses intuitions et déductions, carEndgame n'a ni règles ni limites. Et en dépit des alliances, amours et amitiés qui se créent, il n'y aura qu'un seul vainqueur.


L'AVIS DE LA TORTIONNAIRE :


Quand j'ai eu ce livre entre les mains, je dois avouer que l'accroche et le résumé me laissaient très sceptique. Je me demandais quel était le but de cette histoire. Je ne voyais pas bien où les auteurs pouvaient vouloir en venir. C'est donc dans ces conditions assez peu optimales que j'ai débuté ma lecture.

Le début fut très vaseux pour moi. Comme je le pressentais, je ne comprenais pas le but de cette histoire, de ce fameux "Endgame". Puis au fil des pages, le scénario s'est éclairci et j'ai commencé à être très emballée par l'idée des auteurs.
On découvre ici une toute nouvelle version de l'Histoire de l'Humanité, à laquelle on a peut-être tous pensé à un moment, et qui est ici appliqué et bien introduite. Toute notre Histoire est remise en cause. Et quand j'ai compris qu'en réalité les 12 Joueurs n'étaient en fait que les pièces d'un gigantesque jeu d'échec, l'histoire a pris pour moi un tournant définitivement intéressant.

Le scénario nous fait voyager d'un bout de la Terre a un autre, à la découverte de monuments historiques notamment, qu'on regarde tout à fait autrement dans ce roman. C'est l'aventure absolue. Un genre d'Indiana Jones apocalyptique, saupoudré d'une touche de thriller.
Quant à ceux qui pense tout de suite à Hunger Games en lisant l'accroche (logique), je vous dirais que les deux romans n'ont pas grand chose en commun (mis à part des personnes qui veulent s'entretuer, m'enfin ça, Hunger Games n'a pas déposé de brevet et n'est pas le premier ni le dernier roman où ça arrive...). J'ai d'ailleurs bien plus pensé à Gone en lisant Endgame, car j'y ai retrouvé tout ce que j'aimais dans la saga de Michael Grant (particulièrement concernant les personnages diversifiés et les points de vue multiples).

Les 12 Joueurs qui nous sont présentés ici sont tous bien différents les uns des autres. Ils ont tous une approche du Jeu unique, en accord avec l'enseignement différent que chacun a reçu. Brisé, monstrueux, brutal, empathique, il y en a pour tous les goûts. Et pendant que certains développent de potentiels amitiés, ou des alliances de circonstance, d'autres se découvrent des ennemis redoutables. Le Jeu avant tout, ou peut-être pas pour certains, car aucun n'est au bout de ses découvertes...
Je regrette néanmoins que certains Joueurs soient un peu plus en retrait par rapport à d'autres (et que ce soit une Américaine qui nous sert d'héroïne...). Mais vu la fin, ils devraient avoir leur place dans la suite.

Le roman est en plus découpé de façon efficace. Les points de vue sont multiples et se succèdent rapidement. Pas de panique si vous avez peur d'être perdu, les personnages, le lieu et l'heure sont indiqué au début de chaque chapitre.
Les chapitres n'excédant pas quelques pages, on en arrive vite à ne plus s'arrêter de lire tellement on est pris dans le rythme ("Allez, encore un petit !" On connaît tous ça !). Le roman se dévore donc en un rien de temps malgré son épaisseur (et puis le texte est bien aéré).

EN BREF :

Une histoire intense, bourrée de rebondissements et d'action. Amitiés, amours, haines et deuil font aussi partie du voyage. Quant à la chasse au trésor promise au lecteur (dont j'ai entendu parler, puisque les épreuves non corrigées ne permettent pas de Jouer), ce n'est pour moi pas un plus, ça ne sert qu'à faire le buzz autour du livre, qui n'a pas besoin de ça pour être très bon.


JAUGE DE LA TORTIONNAIRE :


Merci aux éditions Gallimard pour cette découverte !


LA TORTIONNAIRE VOUS EN DIT PLUS...

  • Ce livre est le premier tome d'une trilogie.

6 commentaires :

Lucie Wentworth a dit…

J'ai lu plusieurs avis mitigés sur ce premier tome mais ta critique a confirmé mon intérêt pour ce roman.

Wendy&Belle a dit…

Ce livre me tente depuis que je l'ai vu chez France Loisirs... Après cette excellente chronique je vais finir par craquer ! :o

Patricia a dit…

malgré le nombre d'avis mitigés je reste intéressée par ce livre et ton avis me pousse encore plus à craquer ! Très prochainement sans doute ...

Kelith a dit…

@Lucie Wentworth : J'en suis ravie, et j'espère que tu le trouveras tout aussi bon que moi :) (c'est vrai que j'ai vu pas mal d'avis peu encourageant, je suis d'autant plus surprise du coup).

@Wendy&Belle : J'espère que tu ne le regretteras pas si tu craques ^^

@Patricia : J'ai vu aussi pas mal d'avis mitigés, comme beaucoup :/, je croise les doigts pour qu'il ne te déçoive pas si tu finis pas le prendre !

Milo Dubois a dit…

J'ai hâte de lire la suite !

Kelith a dit…

Pareil, c'était vraiment très très bon ! :D

Enregistrer un commentaire

Un grand merci pour vos petits (ou grands) mots ! =)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...