lundi 29 décembre 2014

La Mer infinie

Auteur : Rick Yancey

Édition : R (site)

Pages : 401

Prix : 17,90 €

Public : 15 ans et +

Commander le livre : sur Amazon

Résumé :

Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l'espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l'hiver en espérant le retour rapide d'Evan Walker, ou se mettre en quête d'éventuels survivants avant que l'ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège.
Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté les Autres sont prêts à s'abaisser, ni à quelles hauteurs l'humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer...


L'AVIS DE LA TORTIONNAIRE :


Attention : risque de spoilers sur le tome précédent !

Le premier tome ayant été une découverte coup de cœur, je ne vous raconte pas avec quelle impatience (et appréhension - un coup de cœur met la barre tellement haute que la probabilité d'une déception est plus élevée) j'attendais cette suite.

Cependant, une fois n'est pas coutume, j'ai eu quelques difficultés à me souvenir de la fin du tome 1 (poisson rouge, bonjour), et donc j'ai eu du mal à reprendre le fil.
De plus, pendant toute la première partie du roman, je dois avouer que je restais peu emballée, et par conséquent, j'avançais plutôt lentement dans ma lecture. La faute en grande partie à la narratrice, Ringer, avec qui je n'avais pas vraiment d'atomes crochus. Je la trouvais beaucoup trop froide, et cela ne m'a pas aidé...
Le début du livre pâtit également d'un rythme étrange, qui déstabilise et n'aide pas à entrer dans l'histoire. Certains chapitres passent à un autre point de vue au milieu d'une partie où l'on suit un autre personnage, et cela coupe carrément l'élan.

Mon intérêt est finalement revenu lorsque j'ai retrouvé le ton hargneux et sans détour de Cassie. J'ai d'ailleurs été assez soulagée de la tournure des évènements la concernant.
Après cette petite partie avec Cassie en narratrice, on revient à Ringer. J'aurais pu être déçue donc et de nouveau m'ennuyer, mais cette fois-ci, j'ai accroché. On la retrouve plus humaine et on en apprend plus sur elle, du moins, sur qui elle était avant l'invasion. Et surtout, un nouveau personnage fait son apparition. Quelqu'un avec qui elle va nouer des liens, et cela a contribué à la rendre d'autant plus humaine et donc plus attachante à mes yeux. Ses failles apparaissent enfin !
D'autant que j'ai adoré ce nouveau venu ! Autant qu'Evan, c'est vous dire ! Il m'a un peu fait penser à Cassie, en plus bavard et plus lumineux (et plus charmant, et tout aussi drôle, et... enfin bref).

La seconde moitié du roman est haletante. Mensonges, combats, morts. Toute cette lutte dans le récit est étonnamment psychologique finalement. Personne n'est en sécurité. Absolument personne. J'étais par moment tellement stressée par certains cliffhangers en fin de partie que j'allais directement à la conclusion du roman pour me rassurer (ou pas). J'ai été complètement tourneboulée, et ça fait un bien fou ! C'est ce qui a largement contribué à rattraper le début laborieux de ce tome 2.
La fin m'a, elle, complètement bouleversé ! Elle est à la fin déchirante, belle et cruelle. Honnêtement, ça faisait longtemps que je n'avais pas été aussi prise émotionnellement par un livre. Je croise les doigts pour un retournement de situation dans le tome 3 car un aspect de cette fin m'a tué (je veux y croire !).

Concernant l'intrigue, beaucoup de questions sont soulevées dans cette suite. Notamment certaines que quelques lecteurs avaient pu se poser à la lecture du premier tome et qui avait rendu le roman moins crédible à leurs yeux (personnellement, j'étais tellement à fond dans ma lecture du premier tome que ces doutes ne m'avaient même traversé l'esprit ! Mais j'avais vu quelques blogueurs ici et là qui restaient sceptiques sur certains aspects du scénario). Eh bien sachez que si vous aviez été sceptique à la lecture du premier tome, la suite répondra à tout vos doutes.
Je dois avouer que pendant une bonne partie de ma lecture j'étais un peu perdue, je ne comprenais pas du tout le pourquoi du comment. Jusqu'à la fin. Où là, tout s'éclaire ! Cette suite aurait pu être titrée "Mensonges" tellement tout finit par être détrompé. Tout ce qu'on pouvait avoir pris pour acquis est remis en question.

EN BREF :

En dehors de la première partie dotée d'une narratrice trop froide et d'un rythme mal géré, la seule chose qui m'a déplu, c'est le petit frère de Cassie. Je n'arrive pas à croire que Cassie se soit donnée corps et âme pour sauver ce petit morveux (oui, je ne l'aime pas du tout !).
Je suis ressortie secouée par cette lecture. Ce second tome est d'une cruauté sans pareille. Que ce soit une cruauté physique ou morale. Je voguais constamment entre espoir et désespoir. Il n'y a pas à dire, l'auteur est vraiment dur avec ses lecteurs... Mon petit cœur a eu bien du mal à se remettre...



JAUGE DE LA TORTIONNAIRE :


Merci à la collection R pour la suite de cette superbe trilogie !


LA TORTIONNAIRE VOUS EN DIT PLUS...

  • Le tome 3 (le dernier de la saga) paraîtra en septembre 2015 en VF chez R.
  • Chronique du tome précédent :

jeudi 11 décembre 2014

Les Sept Royaumes - Tome 3 : Le Trône du Loup Gris

Auteur : Cinda Williams Chima

Édition : Castelmore (site)

Pages : 430

Prix : 17,20 €

Public : 15 ans et +

Commander le livre : sur Amazon

Résumé :

Han Alister pensait avoir perdu tous ceux qu’il aime. Mais lorsqu’il retrouve dans les montagnes son amie Rebecca Morley, blessée et à l’agonie, il prend conscience que la jeune femme tient une place importante dans son cœur.
Pourtant, rien n’a préparé Han à la trahison qui l’attend : la belle et mystérieuse Rebecca n’est autre que la princesse Raisa, héritière du trône du Loup Gris…
Sauront-ils dépasser leurs différents pour le bien du Royaume et déjouer les pièges de leurs ennemis mortels ? Même leur volonté de fer pourrait ne pas suffire…


L'AVIS DE LA TORTIONNAIRE :


Honnêtement, j'ai eu vraiment beaucoup de mal à me replonger dans le bain de cette saga, ma lecture des deux premiers tomes datant un peu. À vrai dire, un résumé des tomes précédents m'aurait bien aidé dans mon cas, ainsi qu'un glossaire (les termes originaux ne sont pas légion, mais j'en avais oublié la signification pour la plupart).

Ce tome-ci m'a paru un peu plus versé dans la politique que les autres. Han et Raisa montent galon et deviennent de plus en plus importants pour l'avenir des sept royaumes. Des questions trouvent également leurs réponses dans ce tome 3 (même si certaines révélations - une en particulier - restent très prévisibles pour les lecteurs).

La première partie du roman se concentre d'abord sur l'acceptation de Han du statut de Raisa après avoir découvert sa véritable identité. Quand la deuxième partie aborde quant à elle l'évolution des rôles de Raisa et Han au sein des sept royaumes. Des rôles qui prennent d'ailleurs en puissance.

Mais j'ai malheureusement toujours un problème avec Raisa, qui ne me semble choisir Han que par dépit. Parce qu'elle ne peut pas avoir Amon. Je ne sais pas si c'est l'intention de l'auteur, mais je trouve ça horrible pour Han... Même si la tension entre Han et Raisa est réussie malgré tout, il faut le reconnaître. Reste que les sentiments de Raisa sont toujours aussi peu clairs, j'aimerais qu'elle départage réellement.  D'autant que la liste de ses prétendants ne diminue pas... Autant, s'ils ne l'aimaient pas tous, je ne dis pas, vu son statut, il me paraît logique qu'elle soit très sollicitée. Mais là, ils sont quasi tous plus ou moins amoureux d'elle...
Quant à Han, il sait ce qu'il veut, même si cela me paraît un peu radical et surtout rapide. J'aurais aimé qu'il doute un peu plus, qu'il se questionne, et surtout qu'on connaisse un peu plus ses pensées et son cheminement.

Du côté des autres personnages, je note que le rôle de Micah prend de l'épaisseur et gagne en ambiguïté. Je ne sais plus que penser du personnage, et ce n'est pas pour me déplaire. On évite un côté trop manichéen pour le coup, et c'est franchement génial. Il faudra voir ce que la suite fera du personnage.
Amon est toujours aussi tragique, et c'est bien dommage... Je n'arrive pas à accrocher à ce personnage du coup.
Quant à la sœur de Raisa, l'auteur ne pourrait pas la rendre plus antipathique. On a envie de lui coller des claques...

EN BREF :

Ce tome est plus une transition vers le tome final et reste par conséquent plus centré sur la politique (ce qui n'est pas un mal) et les rôles de chacun dans l'avenir des Sept Royaumes. Cela dit, l'évolution de Raisa, et surtout de Han est très plaisante à suivre.


JAUGE DE LA TORTIONNAIRE :


LA TORTIONNAIRE VOUS EN DIT PLUS...

  • Le tome 4 La Couronne écarlate est déjà disponible en VF chez Castelmore (mais plus chez Bragelonne pour ce dernier tome).
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...